CODERCH & MALAVIA

CODERCH & MALAVIA artiste Sculpture bronze Clio's dream Galerie Mickael Marciano

Clio’s Dream


2022, Bronze
126 × 64 × 58 cm
Edition de 8

CODERCH & MALAVIA artiste Sculpture bronze The Llittle Tin Man Galerie Mickael Marciano

The Little Tin Man


2022, Bronze
85 × 27 × 23 cm
Edition de 8

CODERCH & MALAVIA artiste Sculpture bronze Scarescrow Galerie Mickael Marciano

Scarecrow


2022, Bronze
187 × 60 × 55 cm
Edition de 8

CODERCH & MALAVIA artiste Sculpture bronze Moonlight Shadow Galerie Mickael Marciano

Moonlight Shadow


2022, Bronze
78 × 50 × 20 cm
Edition de 8

CODERCH & MALAVIA artiste Sculpture bronze Kymo Galerie Mickael Marciano

Kymo


2022, Bronze
64 × 48 × 42 cm
Edition de 8

CODERCH & MALAVIA artiste Sculpture bronze The tissus of time life Galerie Mickael Marciano

The Tissue of Time


2022, Bronze
158 × 37 × 74 cm
Edition de 8

VENDUE


Liber


2022, Bronze
78 × 74 × 47 cm
Edition de 8


The Swimmer


2022, Bronze
114 x 130 x 77 cm
Edition de 8

CODERCH & MALAVIA artiste Sculpture bronze My life is my message Galerie Mickael Marciano

My Life is My Message


2022, Bronze
71 × 36 × 40 cm
Edition de 8

CODERCH & MALAVIA

BIOGRAPHIE

Coderch&Malavia est un projet de sculpture dans lequel le corps humain est au cœur du discours plastique. Un univers de formes signifiantes centré sur une figure humaine idéalisée. Et un horizon clair : la beauté comme outil du quotidien. Joan Coderch et Javier Malavia se sont associés en 2015 pour réaliser un travail sculptural à la technique raffinée, présent du modelage en atelier à la pièce finale coulée en bronze.

Joan Coderch est né en 1959 à Castellar del Vallés, Barcelone, et il est diplômé de la Faculté des Beaux-Arts de Barcelone en 1984. Javier Malavia est né en 1970 à Oñati, Guipúzcoa, et il est diplômé de la Faculté des Beaux-Arts San Carlos de Valence en 1993. Une fois rencontrés, ils découvrent leurs similitudes artistiques, ce qui les conduit à entreprendre ce nouveau projet qui suit les traces des maîtres de la figuration tels que Maillol, Rodin, Marini et Bourdelle.

Une partie de l’originalité de leur art réside dans leur façon de travailler, puisqu’ils réalisent leurs sculptures à quatre mains, participant ainsi à la création des pièces. Joan et Javier ont également en commun les valeurs de leur création artistique, telles que l’engagement social en matière d’égalité, d’environnement et d’enfance.

Leur projet se distingue par son honnêteté et son authenticité : ils explorent différentes attitudes humaines face à la vie, dans lesquelles la mimique de la nature, la recherche de l’émotion par l’œuvre, le dévoilement des sentiments qui dirigent l’homme, la rencontre entre la figure et la posture, et la combinaison de la beauté et de la discipline occupe une place prépondérante. L’être humain est au cœur de leur art.

Dès le début, Coderch et Malavia ont réussi à se positionner comme des artistes figuratifs hors pair. Ils ont reçu le prix de peinture et de sculpture Reina Sofía pour leur œuvre «Hamlet» en 2017 et ont remporté le premier prix du 14e concours du salon international de l’ARC avec la sculpture «La danse du cygne» en 2019. Leurs autres prix incluent la médaille de sculpture Mariano Benlliure, le TIAC Art Prize ou Arcadia Contemporary Award.

En plus d’être de renommée nationale et internationale, leur travail fait partie de collections privées dans plusieurs pays d’Europe, d’Asie et d’Amérique. Ils présentent leur travail dans des expositions collectives et individuelles dans des entités privées et des espaces publics. De nombreux lieux en France, aux Etats-Unis (Miami), au Mexique, en Italie ou en Grèce ont eu l’occasion d’apprécier leurs œuvres où ils exposent régulièrement. Ils étaient présents à la Biennale Urban Nation de Berlin avec leur pièce « Apprendre à voler » en septembre 2019.

En 2018, ils ont organisé une exposition individuelle à la Galerie Mokum d’Amsterdam.

En Espagne, ils ont exposé dans les villes les plus importantes, telles que La Corogne, Barcelone, Grenade, Ibiza, Madrid, Valence ou Malaga.

Joan Coderch et Javier Malavia travaillent actuellement à Valence, dans un ancien bâtiment industriel de 400 mètres carrés, qui sert également d’espace d’exposition privé pour l’ensemble de leur collection.

000