KUN

Kun Balancing acts

Balancing acts


Huile sur toile

152 cm

Kun Jungle Pulse

Jungle Pulse


Huile sur toile

122 cm

KUN Sign of the time

Sign of the time


Huile sur toile

120 x 160 cm

Kun Jungle Pulse

Jungle Pulse


Huile sur toile

120 x 198 cm

Kun Into the void

Into the void


Huile sur toile

120 x 160 cm

Shay Kun Cherries | Goutte de pluie hyperrealisme | Artist Mickaël Marciano Art Gallery Paris

Delirium


Huile sur toile

120 x 80 cm

Shay Kun Drenched

Drenched


Huile sur toile

92 x 62 cm

Shay Kun Been so long | Tear drop series hyperrealism rain city | Artist Mickaël Marciano Art Gallery Paris

Been so long


Huile sur toile

163 x 102 cm

Shay Kun Estranged | Goutte de pluie hyperrealisme | Artiste Galerie Mickaël Marciano Art Place des Vosges

Estranged


Huile sur toile

80 x 61 cm

Shay Kun How we used to live | raindrop hyperrealistic painting | Artist Mickaël Marciano Art Gallery Place des Vosges

How we used to live


Huile sur toile

114 x 58 cm

KUN

BIOGRAPHIE

Kun est né en 1974. Artiste peintre originaire d’Israël, il grandit aux côtés de parents artistes. Très tôt sensibilisé à l’art et désireux d’y faire carrière, Kun suit des cours aux Beaux-Arts de la Bezalel Academy of Art and Design de Jérusalem jusqu’en 1998. Puis, il obtient en 2000 son master au Goldsmiths College de Londres. Il vit et travaille désormais avec ferveur de sa passion depuis New York.

Le style pictural de Kun est aisément identifiable du fait de l’époustouflant réalisme qui caractérise ses toiles. Son organisation méticuleuse et la rigueur de son travail, lui permettent d’accomplir des reproductions de paysages dotés d’une précision sans égale. Rattaché au courant de l’hyperréalisme, cet artiste s’inspire de prises de vues photographiques qu’il figure à l’huile ou à l’acrylique sur des toiles de grands formats. 

Du paysage, au plan rapproché d’une branche, en passant par des vitres recouvertes de gouttes de pluie, les toiles de Kun poussent le spectateur à s’interroger. Celui-ci est convié à plisser les yeux,  à déceler le plus infime des détails. Mais davantage à se questionner sur son rapport aux images et à la réalité. Au demeurant, aucun des paysages de Kun n’est réel. Tous se caractérisent au contraire par leurs artificialité. Leurs but n’est pas d’imiter notre monde mais bel et bien de le commenter. Dans ses peintures, les Hommes sont ainsi traités comme des intrus, car ils sont source de dommages sur la nature.

Retrouvez les réalisations de Kun au sein de la sélection contemporaine de la Galerie Mickaël Marciano.

000