MARIELA GARIBAY

Mariela Garibay Le don Galerie Mickael Marciano
MARIELA Impulsion, 2024 Bronze (75 x 80 x 55 cm)

Impulsion


Bronze
110 x 70 x 60 cm
Edition de 8

Mariela Garibay Instant Galerie Mickael Marciano

Instant


Bronze
30 x 20 x 30 cm
Edition de 8

Mariela Garibay Respire Galerie Mickael Marciano

Respire


Bronze
50 x 30 x 20 cm
Edition de 8

Mariela Garibay Si haut Galerie Mickael Marciano

Si haut


Bronze
30 x 60 x 40 cm
Edition de 8

Mariela Garibay Reveil Galerie Mickael Marciano

Réveil


Bronze
110 x 70 x 60 cm
Edition de 8

Mariela Garibay Chance Galerie Mickael Marciano

Chance


Bronze
65 x 35 x 25 cm
Edition de 8

Mariela Garibay Caresse Galerie Mickael Marciano

Caresse


Bronze
40 x 40 x 40 cm
Edition de 8

Mariela Garibay Dialogue Galerie Mickael Marciano

Dialogue


Bronze
67 x 50 x 37 cm
Edition de 8

Mariela Garibay Soleil Galerie Mickael Marciano

Soleil


Bronze
35 x 30 x 30 cm
Edition de 8

Mariela Garibay Lune Galerie Mickael Marciano

Lune


Bronze
38 x 46 x 20 cm
Edition de 8

Mariela Garibay Grandir Galerie Mickael Marciano

Grandir


Bronze
132 x 60 x 40 cm
Edition de 8

Mariela Garibay Liberte Galerie Mickael Marciano

Liberté


Bronze
54 x 36 x 30 cm
Edition de 8

Mariela Garibay Le don Galerie Mickael Marciano

Le Don


Bronze
39 x 39 x 34 cm
Edition de 8

 


L’Attente


Bronze
38 x 38 x 29 cm
Edition de 8

 

Mariela Garibay Musique Galerie Mickael Marciano

Musique


Bronze
60 x 30 x 20 cm
Edition de 8

 


La Chute


Bronze
35 x 44 x 62
Edition de 8

 


Espoir


Bronze
25 x 40 x 25 cm
Edition de 8

MARIELA Silence, 2024 Bronze (38 x 25 x 29 cm)

Silence


Bronze
38 x 25 x 29 cm
Edition de 8

MARIELA GARIBAY

BIOGRAPHIE

Mariela (Lima, Pérou 1976) est diplômée en sculpture à l’Université du Pérou (PUCP) et d’un master en dessin urbain à l’Université de Barcelone en 2008. Elle reçoit deux fois le prix Winternitz en 1997 et 1999. Sa première exposition individuelle date de 2004 avec la pierre comme premier matériau.

Elle réalise plusieurs commandes publiques au Pérou, donne cours aux Beaux-Arts de Ayacucho et à la PUCP. Aussi, elle expose son œuvre en permanence en galeries et développe sa technique avec le bronze.

Mariela aime dire que la sculpture n’est pas seulement la forme, mais le langage qu’elle a choisi pour communiquer. C’est le résultat d’un travail d’intériorisation préalable sur le message qu’elle transmet. La sculpture est une discipline qui requiert de la patience, beaucoup d’heures de travail et d’amour. Un amour pour l’idée, l’œuvre, le message et l’inconnu qui un jour la découvrira. Ceci est indispensable à la réussite de l’œuvre. Il peut se passer des mois entre l’élaboration d’un dessin et la réalisation de l’œuvre. La sculpture est un processus lent mais sûr. « Toutes ces heures de réflexion, de maturation, de travail et d’amour donné, me font prendre conscience de la valeur des choses » confie-t-elle.

Son œuvre, figurative mais non réaliste, observe le monde qui l’entoure et le retranscrit avec beaucoup de tendresse au travers de personnages aux rondeurs enfantines. La sculpture de Mariela est positive et généreuse, elle immortalise un instant de bonheur saisi par l’artiste, un moment de paix, un bon souvenir, un sourire, une surprise, la joie simple et sincère.


Exposition du 20 juin au 7 juillet 2024
vernissage en présence de l’artiste
Jeudi 20 juin à partir de 18h

000